Biographie

Batteur, percussionniste, compositeur, enseignant, Michel Blanc s’est orienté vers la création en se produisant dans le domaine des musiques Jazz et dans l’improvisation. Différentes rencontres artistiques l’ont amenées à s’intéresser aux musiques du monde, à l’électronique mais aussi à des formes d’expressions telles que le théâtre et la danse.

Son inspiration le conduit à l’écriture musicale dans le but de développer une identité de jeu sur son instrument, la batterie. Pour cela, il analyse les principes de compositions employées dans la musique symphonique et contemporaine.

Dans son premier album Le Passage éclair (2006), il utilise des sources sonores captées lors de ses différents voyages pour les intégrer dans un langage musical où convergent différentes esthétiques (jazz, rock, contemporain, électroacoustique).

Après avoir écouté une émission de radio sur la première guerre mondiale, il entreprend des recherches sur son grand-père Adrien Blanc, soldat au 158è Régiment d’Infanterie. Ses recherches donneront naissance à un deuxième album Les onze tableaux de l’escouade (2008).

La compagnieLes Mélangeurs, à la croisées des arts vivants, ont créé le spectacle intitulé Les onze tableaux de l’escouade, un regard poétique et contemporain sur la Grande Guerre, avec la musique de Michel Blanc. Le spectacle a obtenu, au niveau départemental, le label Centenaire Aisne 14-18 et, au niveau national, le label Centenaire de la Mission Centenaire 14-18.

Michel Blanc continue à s’intéresser à l’Histoire. En s’interrogeant sur les liens qui existent entre les grands événements d’actualités et la mémoire individuelle, il crée un troisième album Le Miroir des ondes (2016).

Depuis 2018, il consacre ses recherches à l’écriture d’un projet en solo. Il développe une forme de création singulière pour son instrument la batterie. L’aspect mélodique et chantant, les résonances, les contrastes de nuances sont au cœur de sa réflexion artistique.

En 2020, Michel Blanc se produit en concert avec Mes tambours racontent des histoires qui emmène le spectateur dans un voyage musical intemporel, coloré et singulier où l’imaginaire se façonne aux sons des peaux et des métaux produits par l’instrumentiste. Un langage musical différent a permis de rassembler 4 pièces surprenantes et innovantes autour de la densité sonore de la saison estivale, des couleurs et de la force des volcans, des rituels ancestraux des humains ou des origines du langage musical :
> Métamorphose pour l’éternel été,
> Volcan,
> Isoglosse 1,
> Rituel organique.
Certaines de ces pièces musicales peuvent donner lieu à des collaborations avec des compagnies de feux d’artifices, de danses ou d’arts visuels.

A ENREGISTRE AUX CÔTES DE :
Franck VIGROUX, Stéphane PAYEN, Médéric COLLIGNON, Jean-Luc CAPPOZZO, Eric VLOEIMANS, Eric BARRET, Noël AKCHOTE, Marc DUCRET, Hélène BRESCHAND, Vincent COURTOIS, Antonin RAYON, Bruno CHEVILLON, François THUILLIER, Sylvain BEUF, Ellery ESKELIN, Matthew BOURNE, Eliot SHARP, Fredo VIOLA

A JOUE EN FRANCE : Paris, Nancy, Bordeaux, Caen, Nantes, Montpellier, Toulouse, Perpignan, Mende.
A JOUE A L’ETRANGER :
New-York, Londres, Montréal, Tokyo, Barcelone, Venise, Eindhoven & Utrecht (Pays-Bas), Gand (Belgique), Berne & Genève (Suisse), Graz (Autriche), Cerkno (Slovénie), Göteborg (Suède).
A JOUE DANS LES FESTIVALS
Jazz à Luz et Jazz à Junas

DIPLÔMES
- 1er Prix AGOSTINI Batterie, à l’unanimité du jury
- Diplôme d’état de professeur de musique – Domaine : musiques actuelles amplifiées – Spécialité : batterie
- Diplôme de fin d’études musicales Percussions